Accueil > Tokyo > Tokyo Metropolitan Police Museum - 警察博物館

Tokyo Metropolitan Police Museum
警察博物館

Parmi les véhicules entreposés au Musée de la Police de Tokyo, une moto sur laquelle les enfants peuvent poser en uniforme.

Parmi les véhicules entreposés au Musée de la Police de Tokyo, une moto sur laquelle les enfants peuvent poser en uniforme.

L'entrée du Musée de la Police de Tokyo, avec à gauche la mascotte Pipo-kun.

L'entrée du Musée de la Police de Tokyo, avec à gauche la mascotte Pipo-kun.

A Tkyo, Piko kun, mascotte de la police métroplitaine, souhaite la bienvenu aux visiteurs.

Piko kun, mascotte de la police de Tokyo, souhaite la bienvenu aux visiteurs.

Haut les mains !

Au nord de Ginza, un petit musée rend hommage aux hommes en bleu. Tout pour comprendre pourquoi Tokyo est l'une des capitales les plus sûres au monde.

A l'entrée, Pipo-Kun, la mascotte de la préfecture de Tokyo, salue les visiteurs. Et pour les plus petits, le musée propose la location gratuite d'uniformes, afin de parader fièrement et de poser au commandes de véhicules exposés : une moto, des side-cars, et même un hélicoptère.

Mais le Musée de la Police de Tokyo n'est pas réservé qu'aux têtes blondes : il rend surtout hommage à la police de l'une des capitales les plus sûres du monde.

Des samouraïs aux kôban

Fondée en 1874 pendant l'ère Meiji (1868 - 1912), la fameuse keishichô (警死庁, "police") est aujourd'hui forte d'environ 50.000 hommes répartis dans une centaine de commissariats et près d'un millier de kôbanAu première étage du petit musée (on le visite en une trentaine de minutes) trône le portrait de Kawaji Toshiyoshi, le fondateur de la police tokyoïte, un samouraï du domaine de Satsuma (le nom féodal de Kagoshima) dont l'uniforme et le sabre sont également exposés. Un peu plus loin, une immense frise chronologique de la police s'étend sur quatre panneaux.

A l'étage du dessus, la zone du kensho kona présente des photos d'agents décédé en service. A l'autre bout de hall d'exposition, une douzaine de mannequins figurent l’évolution de l'uniforme au fil des époques. Sont ensuite présentés quelques sabres (qui faisaient autrefois partie de l'attirail policier) ainsi qu'une maquette du deuxième bâtiment des services de police, inauguré en 1931.

Au volant d'une voiture de patrouille 

Le dernier étage est plus didactique et ludique. On y trouve un présentation des équipements d’intervention et un espace dédié à la musique de la police tokyoïte. 

Mais ce sont surtout les jeux qui attirent ici. Entre un l'épreuve de mémorisation de visages de criminels et tout un tas de quizz, le plus amusant est probablement ce simulateur de conduite qui permet de prendre le volant d'une voiture de patrouille. 

Tous les articles sur Tokyo

Promenades & excursions

Tokyo Metropolitan Police Museum
警察博物館

Adresse :

3-5-1 Kyobashi, Chuo-ku

Téléphone :

+81(0)03-3581-4321

Horaires :

Tlj. sauf lun. de 10h à 18h

Fermé du 28/12 au 04/01

Prix :

gratuit

Accès :

Métro Kyobashi (ligne Ginza), sortie 1 ; métro Ginza 1-chôme (ligne Yurakuchô ), sortie 7 ; métro Takaramachi (ligne Toei Asakusa), sortie A4.

Site web: http://www.keishicho.metro.tokyo.jp/kouhoushi/no3/welcome/tour0.htm

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.