Le Tokyo Trick Art Museum   東京トリックアート迷宮館

Date de publication :
Les ninjas attaquent !

Les ninjas attaquent !

Quand l'illusion devient réelle

Situé à Odaiba, au 4e étage du ''Decks Tokyo Beach Island Mall'', le Tokyo Trick Art Museum est un musée d'art un peu particulier. Sous ses airs de musée traditionnel, le Tokyo Trick Art Museum n'est en réalité composé que de trompes l’œil ! Des œuvres d'art grandeur nature, auxquelles le spectateur doit lui-même prendre part pour laisser la magie opérer. Amateurs de photos délirantes, ce musée est fait pour vous !

Le concept

Créé au Japon dans les années 1980, l'univers Trick Art repose sur un concept original : jouer sur les illusions d'optique et proposer un espace où les visiteurs pourraient eux même prendre part à l'illusion.

Le Nasu Trick Art Museum et ses contes de fées

Le Nasu Trick Art Museum et ses contes de fées

C'est en 1992 que le premier musée Trick Art voit le jour sur l'archipel.

Situé à Nasu dans la préfecture de Tochigi, le Nasu Trick Art Museum est un ovni dans le monde des expositions. Avec ses tableaux et ses peintures murales somme toute banales, il ne semble en rien différent des autres musées. Pourtant, ce n'est que lorsque les visiteurs posent devant les œuvres que le mystère se dévoile : les tableaux sont en réalité des trompes l’œil que seul la pose de celui qui les admire peut activer.

Aujourd'hui, on compte trois musées d'illusions 3D au Japon, dont le célèbre Tokyo Trick Art Museum. Un musée situé sur les bords de la baie de Tokyo, qui attire de plus en plus de curieux bien décidés à percer le mystère de ces jeux d'optique.

Trois pièces à thème pour plus d'originalité

Le Tokyo Trick Art Museum vous fait voyager dans le temps et l'espace.

Composé de trois pièces à thème, il vous emmène tout d'abord à l'époque Edo (1603-1868), où vous devez échapper à une horde de ninjas, puis dans le monde des Yokai où les esprits du folklore japonais vous attendent. La troisième salle prend quant à elle les allures d'un musée d'histoire naturelle un peu saugrenu, puisque vous ne faites plus qu'un avec les personnages des tableaux exposés.

Ces trois espaces forment le cœur de l'exposition et sont habituellement très appréciés des visiteurs qui repartent avec de surprenants clichés souvenirs !

La visite s'achève enfin sur une salle un peu moins interactive, où les illusions en trois dimensions ont laissé place à des illusions d'optique plus connues du grand public, mais toujours aussi amusantes à (re)découvrir.

Attention, le requin du Tokyo Trick Art Museum est en liberté !

Attention, le requin du Tokyo Trick Art Museum est en liberté !

L'entrée ne coûtant que 1 000 yens par personne (7,75 euros), le Tokyo Trick Art Museum peut-être une bonne idée d'activité à faire à Odaiba lors d'une journée sous la pluie. Bien que la visite dans son ensemble ne dure qu'une petite heure, il permet de passer un bon moment en famille ou entre amis tout en découvrant le monde méconnu du Trick Art. Avis à ceux qui se prendraient de passion pour cet art peu conventionnel, une boutique de goodies en lien avec les illusions d'optique est également présente à la sortie du musée.


Qui veut servir de diner à Dracula

Qui veut servir de diner à Dracula

D'autres musées de trompes l’œil au Japon

Le Tokyo Trick Art Museum n'est pas le seul musée de Trick Art présent sur l'archipel. On retrouve également deux autres espaces d'illusions au Japon et chacun a sa petite particularité. Le Takao Trick Art Museum (situé à deux pas du mont Takao) a une salle dédiée à l’Égypte ancienne, et le Nasu Trick Art Museum compte deux pièces très populaires parmi les amateurs de Trick Art : la salle Renaissance où vous pourrez venir y admirer une Joconde un peu différente de celle de De Vinci, et la salle ''contes de fée'' qui séduira tous ceux ayant déjà rêvé de monter dans un carrosse ou de voler sur un balai.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs