Accueil > Tokyo > Tokyo : louer un vélo électrique pour visiter la capitale - 電動自転車

Tokyo : louer un vélo électrique pour visiter la capitale
電動自転車

Autre nouveauté, les stations de vélos en libre service installées à Setagaya par Sanyo.

Tokyo ne dispose généralement pas de pistes cyclables, pas même de trottoirs parfois, il vous faudra alors rouler sur la rue, frôlé par les voitures, prudence.

Petite reine dans la grande ville

Une ville gigantesque comme Tokyo se visite surtout en transports en commun, ce qui peut être frustrant pour beaucoup de touristes européens qui aiment visiter en marchant et explorer les rues à leurs rythmes en toute liberté.

C’est pour répondre à cette demande que l’offre de vélos à louer s’est fortement développée. En vélo à Tokyo, vous aurez l’occasion de voir et comprendre la ville à un tout autre niveau, ses distances, son relief, ses petits coins etc. Le vélo offre une solution à la fois écologique, économique et intéressante, de plus, ce sont de plus en plus souvent des vélos électriques.

Le terme est trompeur, il s’agit en fait de vélos classiques disposant d’une aide au pédalage. Vous pédalez mais l’effort à fournir sera moindre, ce qui est très appréciable dans ville comme Tokyo toute en dénivelés et en pentes. Le vélo sera particulièrement sympa à utiliser sur des moyennes distances autour de quartiers comme Shibuya, Harajuku ou Shinjuku. Le vélo électrique vous permettra de vous épargner, d’aller plus loin et de profiter au mieux de votre journée à vélo.

De plus, la location d’un de ces vélos coûtera en moyenne entre 500 et 1000 yens pour une journée, bien plus économique qu’une journée de transports en métro.

La difficulté principale pour le visiteur ne sera pas de louer son vélo, un passeport et la somme de caution suffiront, mais de trouver une station proposant ces vélos et encore mieux, une station dont le gérant parle anglais. Pour cela quelques sites généralistes recensent les points de location, les prix et la présence d’un gérant anglophone, pour cela référez-vous à des sites comme rent-a-bike Japan ou Cycle Tokyo. Prévoyez tout de même une réservation à l'avance.

Respecter quelques règles sera cependant nécessaire dans une mégapole comme Tokyo :

-  Roulez à gauche, même si vous êtes sur un trottoir.

-  En l’absence de pistes cyclables, roulez sur les trottoirs quand c’est possible.

-  Faites attention à tout ce qui vous entoure, personne ne vous préviendra d’un obstacle.

-  La sonnette n’est quasiment pas utilisée au Japon, ce ne sont pas des manières.

-  Durant l’été, hydratez-vous le plus possible.

-  Ramenez votre vélo à l’heure dite.

En vélo à Tokyo, vous prendrez littéralement possession de la ville.



Moyenne de 5 pour 2 notes

Tous les articles sur Tokyo

Promenades & excursions

Tokyo : louer un vélo électrique pour visiter la capitale
電動自転車

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.