La ligne de métro Ôedo   都営地下鉄大江戸線

Date de publication :

Rame série 12-400 de la ligne Toei Ôedo.

Entrée d'une station de métro de la ligne Ôedo

A la station de Roppongi est indiqué le point le plus profond de la ligne Toei Ôedo : -40m.

Rame série 12-600 de la ligne de métro Toei Ôedo

La station de Tsukishima sur la ligne Toei Ôedo

Le métro des abysses de Tokyo

Les lignes de métro à Tokyo sont dominées par la compagnie privée Tokyo Metro, qui en détient 9. La ville de Tokyo est propriétaire de 4 lignes, avec la Tokyo Metropolitain Transportation Bureau, dont la ligne Toei Ôedo. Assez récente, cette ligne détient surtout le record de profondeur du Japon !

La ligne Toei Ôedo débute au pied de la mairie de Tokyo, à Tochômae, dans le quartier de Shinjuku, et se termine 40 kilomètres plus loin, à Hikarigaoka. C'est la plus longue ligne de métro de la capitale ! 38 stations s’étalent le long de cette ligne, dont 26 en connexion avec d’autres lignes de métro ou de trains de banlieue.

Sous la protection du 12

Inaugurée en 1991 de Hikarigaoka à Nerima pour les besoins du renouvellement urbain de la partie nord-ouest de Tokyo, la ligne Toei Ôedo fut complète le 12 décembre 2000 ; l’année 2000 correspondant à la douzième année impériale Heisei, la ligne portant le n°12. Le succès a été immédiat, car correspondant à un fort besoin de déplacement comme on le connaît encore actuellement sur Tokyo et sa grande banlieue. En 2016, plus de 900 000 usagers utilisaient la ligne quotidiennement, ce qui la place au premier rang des lignes de la compagnie Toei.

Lire : L'application Tokyo Metro

Techniquement, les trains de la ligne Toi Ôedo utilisent le système du moteur électrique linéaire pour la deuxième fois au Japon après la ligne de métro Nagahori-Tsurumi Ryokuchi à Osaka. Le principal avantage de ce système est de pouvoir affronter de fort pourcentage de ligne sans faiblir, et des courbes très serrées. On apparente un peu ce système à de la sustentation magnétique, comme sur le Maglev.

Tôei Ôeido : la ligne de métro la plus profonde du pays

Puisque cette ligne est récente, et que le sous-sol de Tokyo est déjà bien occupé, il a fallu creuser très profondément pour la créer. Imaginez un peu que pour le point le plus bas de la Toei Oedo, situé à la station de Roppongi, il a fallu creuser jusqu’à 42,3 mètres de profondeur, équivalent au dixième étage d’un immeuble ! Sur toute la longueur de la ligne la profondeur moyenne est de 22 mètres. 

Comme il n’y a pas de chef de train ou de contrôleur, c’est donc un système "One Man" et toutes les stations sont équipées de "Home Door". En journée le fréquence est d’un train toutes les 6 minutes, et toutes les 3 minutes aux heures de pointe.

La boucle d'Edo

Cette ligne se nomme Ôedo car son tracé forme une boucle, en faisant le tour de l’ancien quartier appelé Edo (ancien nom de Tokyo) à l’époque, comme l’autre cercle formé par la ligne Yamanote de la JR. Il est connu que dans le centre de Tokyo, si vous marchez 10 minutes, vous êtes sûr de  trouver une station de métro sur votre chemin.

En prévision des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, il y aura de plus en plus d’équipements facilitant la vie des étrangers désireux de se déplacer avec les transports en commun, toujours mieux étudiés pour leur confort comme ces écrans géants de tablettes sur les machines de vente de tickets en plusieurs langues. 

Pour les étrangers le Tokyo Subway Ticket est déjà accessible au prix de 800 yen (6€) pour 24h de trajets libres, ou de 1 200 yen(9€) pour 48h et 1 500 yen (12€) pour 72h. Il donne accès à toutes les lignes de la Toei et de Tokyo Metro.

Le futur de la ligne Toei Ôedo sera celui de son prolongement après Hikarigaoka vers Oizumigakuen et même jusqu’à Tokorozawa (Saitama), pour un lien avec la ligne Seibu Ikebukuro et la ligne Musashimo de la JR, qui elle aussi effectue le grand tour de Tokyo.

Cette vidéo Tokyo Roller Coaster réalisée par la compagnie Toei, met en scène une star du hip-hop nippon, pour promouvoir la ligne Ôedo.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs