3 boutiques de fripes au Japon   古着屋

Date de publication :
Friperie à Tokyo

Friperie à Tokyo

Ragtag Harajuku de Cat Street à Tokyo

Ragtag Harajuku de Cat Street à Tokyo

Le bonheur est dans les friperies

De la minuscule boutique au magasin sur plusieurs étages, les friperies et boutiques vintage au Japon ont de quoi ravir les chineurs et les amateurs(trices) de froufrous.

Vieux kimonos, fripes américaines, européennes, pour hommes et femmes, vêtements de grandes marques, tenues gothiques et autres froufrous sont en général vendus séparément, chaque friperie s’en tenant souvent (mais pas toujours) à un genre précis. Et puis, au Japon, "d’occasion" ne rime pas avec "chiffon". Tout est propre, repassé et bien rangé. C’est un vrai plaisir de farfouiller.

L’archipel compte donc des milliers de friperies et chaque grande ville a ses quartiers de fripiers. Vous pourrez y passer des heures à flâner et chercher.  Si vous n’avez pas trop de temps à consacrer à cette activité, voici trois grandes chaînes que vous retrouverez un peu partout au Japon.

Ragtag

Quinze branches dans tout le Japon, toutes spécialisées dans les vêtements d’occasion de grandes marques pour hommes et femmes. Ragtag a ouvert son premier magasin en 1985 dans la célèbre rue Takeshita-dori à Harajuku, l’un des grands quartiers de friperies à Tokyo. Son nouveau magasin (ouvert en 2012) Ragtag Harajuku, situé dans Cat Street, s’étend sur trois étages dont l’un entièrement consacré aux marques de luxe et aux enseignes célèbres : Yohji Yamamoto, Vivienne Westwood, Comme des Garçons, Diesel et bien d’autres encore s’invitent souvent dans les rayons.

Ragtag Harajuku : 6-14-2 Jingumae, Shibuya-ku, Tokyo

Gare de Harajuku

Ouvert tous les jours de 11h00 à 20h00

Flamingo

Plus éclectique, on y trouve un immense choix de vêtements d’origines surtout européenne et américaine, d’accessoires et bijoux fantaisies et autres trésors. Une vraie caverne d’Ali Baba. La chaîne possède trois magasins à Tokyo dans des quartiers clés : Harajuku, Kichijoji et Shimokitazawa. Flamingo est également présent à Kyoto.

Chicago

Une chaîne très connue avec plusieurs branches à Tokyo et une à Kyoto, vendant des millions d’articles, des vêtements vintage américains aux accessoires venus d’Europe ou du Japon. Le magasin Harajuku Chicago vend des obi (ceintures de kimonos) et des kimonos d’occasion pour hommes ou femmes à des prix très raisonnables. On y trouve aussi des yukata. Celui de Kyoto, dans l’arcade commerçante Teramachi, vend également des kimonos.

Harajuku Chicago  : Olympia Annex Bldg. B1F 6-31-21Jingumae, Shibuya-ku, Tokyo

Gare de Meiji-jingu mae

Ouvert tous les jours (sauf le 1er janvier) de 11h00 à 20h00.

Leur boutique à Kyoto.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

et sur Kyoto...

Sur Kyoto il y en a une qui est superbe et dont les vêtements tournent autour de 900 yens c'est Three Star. Pour les amoureux des fripes et même les autres c'est l'adresse à ne surtout pas manquer!