Kannon-in   観音院

Date de publication :
Le jardin du Kannon-in

Organisé autour d'un petit étang, le jardin du Kannon-in et ses carpes sont tout simplement charmants.

Le Kannon-in

Vue de l'avant du Kannon-in, le jardin étant situé à l'arrière.

Vue du jardin depuis la véranda

La véranda, endroit où l'on sert le thé aux visiteurs et d'où ils peuvent admirer le jardin.

Canon !

Trente deuxième temple sur la route du pèlerinage du Chugoku, son histoire est fortement liée à celle de Tottori et du clan qui a longtemps régné sur la région : les Ikeda.

Alors qu’Ikeda Tadakatsu a la main mise sur Okayama en tant daimyo, il meurt brutalement laissant un seul fils en très bas âge : c’est Ikeda Mitsumaka alors vieux de trois ans. Cela ne pose alors aucun problème à Tokugawa Ieyasu qui le nomme gouverneur des régions de Tottori, d’Hōki et d'Inaba. En 1632, l’enfant est devenu homme mais règne toujours en tant que daimyo sur Totttori. Senden, principal prêtre bouddhiste d’Okayama lui envoie son disciple pour qu’il chapeaute la construction d’un temple dans le fief du fils de son ancien daimyo.

Ikeda Mitsumaka apprécie ce temple et vénère avec beaucoup de ferveur Kannon, la divinité des lieux, au point qu’il fait déplacer l’édifice dans l’enceinte de la ville près du château. Il le renomme alors Fudarakusan Jigen-ji Kannon-in.

Autour de l’étang

Le principal intérêt du Kannon-in est son jardin parfaitement intégré dans le bois qui s’étend derrière le Kannon-in. Dans le temple, dirigez vers la véranda (sho-in) dont les panneaux sont enlevés tous les jours pour que les visiteurs puissent admirer le jardin en tout tranquillité. C’est de là que le jardin est le plus beau et de toute façon, il a été façonné pour n’être observé que depuis ce point très précis.  

L’étang autour duquel il a été élaboré fait tout son charme et il est extrêmement relaxant de siroter un thé dans la véranda avec pour seuls bruits ceux de l’eau, des oiseaux et des feuilles. Si l’étang comporte deux petits îlots de pierre l’un en forme de tortue, l’autre en forme de grue, il est aussi plein de vie : carpes koï, grenouilles, véritables tortues et grues peuvent aussi y être observés.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs