Le parc national Daisen Oki   大山隠岐国立公園

Date de publication :
Daisen-ji Temple

Sur le chemin du temple Daisen-ji...

Le mont Mitoku vous réserve quelques surprises

Le mont Mitoku vous réserve quelques surprises

Un parc tout en un

Que vous soyez à la recherche d’une pause nature, d’un après-midi sportif ou bien d’une promenade spirituelle, le parc national Daisen Oki, qui s’étend sur plus de 350 km2, entre montagnes et Mer du Japon (le parc inclut en effet l’archipel d’Oki) comblera vos attentes.

Un parc spirituel

Vous ne couperez pas à la visite des temples, qui sont nombreux dans le parc. Avant que la religion shinto ne soit décrétée religion principale au Japon au XIXè siècle, le parc contenait plus d’une centaine de temples shûgendo, religion qui mélange bouddhisme, shamanisme et animisme japonais, dans lesquels habitaient plus de 3 000 moines soldats. Aujourd’hui, même si la plupart de ces temples ont été détruits, quatre grands halls et cinq petits temples sont toujours debout. À ceux-ci s’ajoute le temple Daisen-ji, situé sur le Mont Daisen, qui est une étape du pèlerinage de Chûgoku Kannon. Le sanctuaire Ogamiyama vaut lui aussi le détour : il illustre parfaitement l’architecture shinto, avec son hall principal et son hall de prière réunis sous le même toit et reliés par un petit passage. Faites aussi l'ascension du Mont Mitoku, pour découvrir le Nageire-do Hall, construit dans le flanc du volcan il y a plus de 1000 ans. Pour parfaire cette promenade spirituelle, n’hésitez pas à aller au temple Enryu-in, reconstruit en 2009 et qui accueille en son sein 108 oeuvres du mangaka Shigeru Mizuki. Vous pouvez profiter de votre présence sur les lieux pour entreprendre une séance de zazen ou pratiquer votre écriture des sutra.

Les autres parcs nationaux :

Une promenade pas forcément de tout repos

Vous êtes moins spirituel que sportif ? Vous trouverez votre bonheur au parc naturel Daisen Oki. Un large réseau de pistes cyclables dessert le parc dans ses moindres recoins et vous permet ainsi admirer la faune du parc : 130 espèces d'oiseaux différentes, mille cygnes siffleurs et même les osanshôuo ou salamandres géantes ! À vous de pédaler entre les différents Monts (le Mont Sanbe, le Mont Kenashi, le Mont Mitoku) et leurs étangs. Les moins courageux d’entre vous peuvent même louer un vélo électrique. Outre le cyclisme et la randonnée, vous pouvez aussi louer des kayaks ou jouer au golf ! En hiver, le parc se transforme en une station de ski, avec des pistes pour les débutants comme pour les skieurs confirmés. Si vous êtes d'humeur marine, sachez qu’il est possible de prendre le ferry pour visiter l’archipel d’Oki, dont les îles Dôgo, Nishinoshima, Nakanoshima et Chiburijia font partie des Geoparcs Mondiaux de l’Unesco depuis 2013. Après l'effort le réconfort : vous pourrez récupérer dans l'un des nombreux salons de thé, restaurants gastronomiques ou même bars à vin disséminés dans le parc. 

On ne saurait que vous conseiller de réserver une nuit sur place, afin d’apprécier pleinement tout ce que le parc naturel Daisen Oki a à vous offrir, sans vous presser.

Le Mont Daisen

Le clou du spectacle reste tout de même le Mont Daisen, dont le sommet atteint les 1 729 mètres. Le courant bouddhiste Tendai a longtemps empêché les citoyens lambdas de gravir le volcan, car celui-ci était sacré, et son ascension a donc été ouverte au public qu’à partir de l’ère Edo. S’il est surnommé le "Mont Fuji local", le Mont Daisen reste bien moins fréquenté et est ouvert tout au long de l’année. Il vous fournit la randonnée parfaite à faire en solitaire. Après environ trois heures de montée, vous pourrez admirer la vue panoramique du parc Daisen Oki, qui couvre les trois préfectures d'Okayama, de Shimane et de Tottori, et en cas de temps clair, vous pourrez même apercevoir la Mer du Japon en contrebas.

Mont Daisen

Le presque jumeau du Mont Fuji !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs