La plage de Hakuto   白兎海水浴場 

Date de publication :
plage-hakuto

Une plage de sable blanc

ilot-lapin-hakuto

Voyez-vous le lapin allongé sur l'eau?

recif-ile-hakuto

Les récifs apparaissent à marée basse

lumieres--ile-plage-hakuto

Une occasion d'admirer le coucher de soleil en amoureux

ceremonie-shirousagikawashimo-jinja

Une cérémonie religieuse a lieu tous les 1er août sur la plage

shirousagikawashimo-jinja

Le shirousagikawashimo jinja (temple en aval) de la plage d'Hakuto

lapin-taiyaki

Un taiyaki à l'effigie du lapin blanc d'Hakuto

stele-plage-hakuto

Des chansons sont dédiées à la légende du lapin blanc d'Hakuto

La côte du lapin blanc

Agréable pour la baignade, idéale pour le surf, la belle plage de sable blanc d'Hakuto dans la préfecture de Tottori est au cœur de plusieurs mythes fondateurs japonais. La plage d'Hakuto a la capacité de séduire à la fois les adeptes du farniente souhaitant rester allongés sur le sable les doigts de pieds en éventail, mais aussi les inconditionnels de culture nipponne, férus d'histoire et de mythologie.

La légende du lapin blanc d'Inaba

La côte abritant la plage de Hakuto est surnommée la côte du lapin blanc. Mais que diable ferait un lapin sur une plage de sable blanc ? Il est tout simplement le héros d'une des plus fameuses légendes du pays ! Contée dans le Kojiki, un recueil du VIIIè siècle retraçant l'origine des kami (dieux du shintoïsme) et la formation de l'archipel, la légende du lapin blanc d'Inaba, Inaba no Shirousagi, est celle d'un lapin emporté par une inondation sur l'île d'Oki. Prisonnier de l'îlot rocheux, le lapin souhaite regagner le continent et pour ce faire met en place un fin stratagème. Il s'engage auprès des requins (ou des crocodiles dans certaines versions) de tous les compter en sautant sur leurs dos si ceux-ci se mettent côte à côte entre la petite île et la plage. Ceci mettrait fin à une querelle : qui sont les plus nombreux entre les lapins et les requins ? Les requins s'exécutent et le lapin entame son retour sur le continent. Mais à proximité de la plage, le lapin ne parvient pas à retenir sa joie et se félicite de son habile ruse. Furieux, un requin réussit à le dépecer avant qu'il n'atteigne la rive. Souffrant terriblement, le lapin rencontre les frères d'Ôkuninushi (un dieu du shintoïsme) qui lui conseillent de se baigner dans l'eau de mer. Cette mauvaise blague rend la douleur insupportable. Il finit par trouver de l'aide auprès d'Ôkuninushi lui-même qui lui suggère de plonger dans l'eau bienfaisante de l'étang Mitarashi-ike. En guise de remerciement, le lapin guéri qui est un kami, prédit à son sauveur qu'il épousera la très convoitée Princesse Yagami.

Voir aussi : Livres de légendes japonaises

Le temple de la médecine

À quelques centaines de mètres de la plage, le temple Hakuto-jinja, fondé en 1669, est dédié au lapin kami. Ce temple aurait le pouvoir de guérir les brûlures et les maladies de la peau. Il est perçu comme le berceau de la médecine japonaise mais aussi de la médecine vétérinaire. Son étang cité dans la légende, le Mitarashi-ike, a la particularité d'avoir constamment le même niveau ; quelle que soit la période de l'année. Vous pouvez y prier plusieurs statues à l'effigie du lapin blanc et venir y déposer des petits cailloux blancs appelés musubi-ishi pour espérer voir votre vœu se réaliser. Le mythe du lapin blanc a donné lieu à bon nombre de livres, contes pour enfants, poèmes et chansons. Ces traces littéraires sont disséminées dans les alentours : une stèle gravée d'un poème se situe dans l'enceinte du Hakuto-jinja, une autre portant les paroles d'une chanson est placée sur le front de mer.

hakuto-jinja

Hakuto-jinja, temple de la médecine

shirousagikawashimo-jinja-ile

Le Shirousagikawashimo jinja est au plus près de la légende

lumieres-plage-hakuto

Lumières entre l'îlot du lapin et la plage

Au plus près de la légende

À 150 mètres à l'ouest depuis la plage, vous pouvez voir le petit îlot sur lequel était piégé le lapin. Cet îlot en roche volcanique a même l'apparence d'un lapin, figuré allongé avec ses pattes postérieures étendues ! À marée basse, des récifs émergent de l'eau et ressemblent à s'y méprendre aux dos des requins. Cette nature zoomorphe est véritablement troublante ! Au sommet de l'île, à près de 10 mètres de haut, trône un torii (portail traditionnel du shintoïsme) marquant la sacralité du lieu et l'entrée du Shirousagikawashimo-jinja, édifié sur la plage. "Shirousagikawashimo-jinja" signifie littéralement le sanctuaire en aval de la légende Shirousagi, soit le sanctuaire au plus près du lieu de la légende et de l'îlot. Tous les 1er août, une guirlande symbolisant les lumières divines relie le torii au petit édifice sacré. Des cérémonies religieuses ont également lieu sur la plage.

Hakuto, terre d'amour

Dans la légende, l'entremetteur aux longues oreilles qui s'est avéré être un kami est le dieu du mariage de deux dieux, Ôkuninushi et la Princesse Yagami. Leur romance est la plus ancienne histoire d'amour de l'archipel. Hakuto bénéficie donc d'un attrait particulier auprès des amoureux en tant que lieu de naissance de la première histoire d'amour du Japon. La plage de Hakuto a même été désignée "Terre sacrée des amoureux" en 2010. Avant de partir, n'hésitez pas à croquer le lapin blanc d'Inaba sous forme de manjū (inaba no shirousagi manjû) ou de taiyaki fourré à l'anko (pâte de haricots rouges). À déguster en amoureux devant un coucher de soleil !

Inaba-no-shirousagi-manju

Croquez ces inaba no shirousagi manju à pleine dents!

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs