Yokohama   横浜

Date de publication :
Port de Yokohama

Port de Yokohama la nuit.

Maison des Diplomates de Yokohama

Maison des Diplomates dans le quartier Yamate.

Ruelles du quartier Chinois de Yokohama

Ruelles du quartier Chinois de Yokohama.

Minato Mirai 21

Vue sur le quartier d'affaires de Yokohama depuis la baie de Tokyo.

Port international

Le petit port de pêche a bien grandi : aujourd'hui seconde ville du Japon, Yokohama se partage entre quartiers d'affaires et communautés étrangères qui lui confèrent un visage singulier.

A seulement une heure de Tokyo, Yokohama ne vit plus dans l'ombre de son immense voisine. Longtemps considérée comme simple banlieue-dortoir de la capitale, la seconde ville du pays, avec plus de 3,6 millions d'habitants, se démarque par son activité économique et un charme bien à elle.

Un destin soudain

A l'instar de Nagasaki ou de Kobe, c'est à son port que Yokohama doit son rayonnement soudain. L'ancien village, plutôt isolé, a connu son heure de gloire grâce à son port de commerce avec la fin du sakoku - la fermeture du pays aux étrangers de 1641 à 1853. En 1859, un traité conclu (sous la menace) avec les Etats-Unis en fait l'un des premiers ports japonais ouverts aux échanges avec l'Occident.

La ville, de part sa proximité avec la capitale nippone, devient alors un point stratégique pour les commerçants étrangers récemment autorisés à y résider. Et c'est logiquement dans les environs du port, dans le quartier de Kannai, que Yokohama commence à prendre de l'ampleur.

Ambiance internationale

En déambulant dans les rues du quartier Yamate, entre le cimetière des étrangers et les nombreuses demeures de style occidental caractéristiques des villes portuaires du Japon, on remarque bien vite l'empreinte laissée par cette époque faste. On y découvre notamment la magnifique Maison des Diplomates à l'architecture victorienne. 

A deux pas du port, le plus grand Chinatown du pays abrite lui aussi les descendants d'anciens négociants. Ce quartier chinois s'est développé à partir de 1873 autour du Kanteibyo, un temple splendide et haut en couleur. 

En prenant place aux côtés de beautés typiquement japonaises comme le jardin traditionnel Sankeien, ou le parc Yamashita - plus ancien du genre dans le pays - ces différentes communautés font de Yokohama l'une des villes les plus cosmopolites de l'Archipel !

Economie florissante

Terre d'accueil de nombreuses grandes firmes telles que Mitsubishi, Nissan ou encore Toshiba, un important quartier d'affaire a vu le jour sur le front de mer sous le nom de Minato Mirai 21.

Le musée d'art moderne et de la photographie, l'impressionnante Landmark Tower, le parc d'attraction Cosmo World, le Queen's square... Tous apportent un vent de modernité sur la ville.