La péninsule de Miura, côte balnéaire près de Tokyo   三浦半島の観光スポット

Date de publication :
Sarushima, Yokosuka

Sarushima, Yokosuka

Yokosuka, la rue Dobuita

Yokosuka, la rue Dobuita

Kannonzaki, Miura

Kannonzaki, Miura

Miura Kaigan

Miura Kaigan

Miura : une péninsule de charme et la plage près de Tokyo

À seulement environ une heure de train de Tokyo, la péninsule de Miura, peu connue des visiteurs, est une région bucolique bordées de jolies côtes escarpées et de vues spectaculaires sur le mont Fuji.

Située dans la partie sud-est de la préfecture de Kanagawa, entre la baie de Tokyo et celle de Sagamila péninsule de Miura (Miura Hantô), d’environ 24 kilomètres de  long, se visite en voiture,  en train (en partie), en bus, parfois en bateau mais aussi à bicyclette. Un système de location de vélo a été mis en place dans la péninsule et il est possible de louer et rendre les vélos dans quatre endroits différents. Une manière agréable de découvrir cette jolie région relativement plate- excepté au centre où quelques petits massifs montagneux font le bonheur des randonneurs.  Si vous êtes amateur de poisson cru, sachez que Miura est célèbre pour son thon rouge (maguro).

Le nord de la péninsule est facilement accessible en train depuis Tokyo ou Yokohama. Les lignes JR Shonan-Shinjuku et Yokosuka permettent de se rendre directement à Yokosuka (sur la côte Est) ou Zushi (sur la côte Ouest). La ligne privée Keikyu, depuis Shinagawa ou Yokohama, permet aussi de rejoindre la gare de Yokosuka-Chuo et, plus au sud, celle de Misaki-guchi.


LA CÔTE EST DE MIURA HANTÔ

Yokosuka

On peut accéder depuis la gare de Tokyo  par la ligne JR Yokosuka ou  par la ligne Keikyu (gare de Yokusuka Chuo) à la plus grande ville de la presqu’île : Yokosuka. 

Autour de son  port militaire et des rues voisines y règne une ambiance différente des autres villes japonaises du fait que la municipalité accueille une grande base américaine. Dans la célèbre ruelle commerçante  Dobuita Street, des restaurants proposent des plats américains tels que des hamburgers typiques de la ville et certains commerces acceptent même les dollars ! Il est également possible de faire une mini-croisière dans le port pour visiter la base navale américaine. Pour celles et ceux qui préfèrent rester sur terre, de nombreuses attractions leur sont proposées. Il est même possible de passer toute une journée à visiter Yokosuka et ses alentours.

Au nord-ouest de la ville, proche de la gare de Yokosuka se trouve le parc Verny. C’est un jardin à la française qui voit 2000 rosiers fleurir à l’automne. Le parc fut établit  en l’honneur de Francois Leonce Verny, un  ingénieur français qui vint au Japon à la fin l'époque d'Edo (1603-1868) et entreprit la  construction de l’arsenal naval de Yokosuka.  Il créa aussi une école d'ingénieurs et une école d'architecture navale et est à l’origine de la construction de nombreux phares, notamment dans la péninsule de Miura.  Un petit musée commémoratif  retrace les réalisations de l’ingénieur français.

Au nord-est de la ville, le parc Mikasa abrite le navire éponyme, vestige de la guerre russo-japonaise (1904-1905) où le navire et sa flotte sortirent vainqueurs de la bataille de Tsushima. Le navire fait partie des "Trois grands navires de guerre historiques".

Le parc Umikaze (littéralement "vent de la mer") est bordé d’une grande terrasse en bois d’où l’on peut contempler l’océan et respirer l’air de la mer. Ses espaces verts sont prisés pour les barbecues.


L’île de Sarushima

Au large de Yokosuka, Sarushima ("l’île des singes") offre une jolie promenade dans la nature et quelques plages où se baigner. Cette île inhabitée  servait de fort pour protéger la baie de Tokyo entre  la fin du XIXème siècle et  la fin de la Seconde Guerre mondiale et on y trouve encore des tunnels de brique datant de l'ère Meiji (1868-1912).


Le cap Kannonzaki et son grand parc

Depuis la gare JR de Yokusuka un bus mène au cap Kannonzaki (compter environ 35 minutes). Transformé en un immense parc, on peut y passer une journée à se promener et se reposer dans un environnement naturel offrant de magnifiques vues sur l’océan Pacifique. Plusieurs temples et sanctuaires ponctuent le chemin.  

Le phare Kannonzaki, surplombant  la mer et le parc, est le premier phare de style occidental au Japon. Il fut construit en 1869 par l’ingénieur français  F. L. Verny. 

Le musée de la nature de Kannonzaki offre d'intéressantes expositions sur les forêts, les rivières et les côtes de la baie de Tokyo tandis que le Musée d’Art de Yokosuka expose des œuvres d’artistes locaux. Le bâtiment et  ses magnifiques vues sur la baie de Tokyo valent la visite à eux seuls. Le musée a d'ailleurs  été désigné comme l’un des cinq musées avec les meilleures vues du Japon. 


Kurihama

La petite ville de Kurihama abrite le  parc des fleurs de Kuhirama, célèbre pour ses floraisons tout au long de l’année. Au printemps, il est couvert de coquelicots et de cosmos à l’automne.Des sentiers et aires de jeux accueillent petits et grands. L’autre parc de la ville, le parc Perry,  accueille le mémorial de Perry, qui commémore l’arrivée et les premiers pas sur le sol japonais du Commodore Matthew C. Perry de la marine américaine.


La plage de Miura

Miura kaigan est la plus longue plage de la péninsule. En été, la plage est surveillée et petits restaurants et cafés s’y installent. La plage est à environ 5 minutes de marche de la gare Keikyu du même nom : Miura kaigan.

La région est également célèbre pour son port de pêche Misaki-Gyoko, avec l’un des plus importants sites de débarquement de thon au Japon. Il y a des restaurants de thon partout dans la région.


Morito kaigan, Hayama

Morito kaigan, Hayama

Plage de Zushi

Plage de Zushi avec le Mont Fuji en arrière plan.

La côte Ouest de la péninsule de Miura

En remontant la côte Ouest depuis l'extrême Sud, on peut visiter d'autres sites d'une grande beauté.  La baie de Moroisoest par exemple réputée pour ses magnifiques vues sur le mont Fuji, notamment au coucher de soleil (la meilleure saison est l'hiver quand le ciel est dégagé et sec).

Les amateurs de vie sous-marine s’arrêteront au Keikyu Aburatsubo Marine Park pour y admirer dauphins, requins géants et autres animaux des mers tandis que ceux qui préfèrent nager pourront profiter des petites criques alentours.

Koajiro no Mori

Les randonneurs eux, pourront arpenter les sentiers de la réserve naturelle de la forêt Koajiro no Mori. Ce site de 70 hectares, comprenant plus de 2 000 espèces d’animaux et de plantes (dont des espèces en voie de disparition) propose plusieurs senties pédestres.


Soleil No Oka

Les voyageurs avec des enfants apprécieront Soleil No Oka, un immense parc où de nombreuses activités et attractions sont proposées (tours en poney, en bateau sur un étang, ateliers divers et vente de produits locaux) et un onsen.

En remontant encore plus au nord, on arrive au joli village de Hayamaavec sa côte escarpée et ses plages de rêve.

Puis, de la ville de Zushi,  célèbre pour ses sports aquatiques, on pourra reprendre le train ave les lignes directes JR jusqu’à la gare de Tokyo.


Balades pour les randonneurs

Il existe plusieurs randonnées  à faire en une seule journée :

- Les "Alpes" de Miura, qui partent de Zushi et arrivent au parc Tsukayama à Yokosuka.
- La montée du Mont Ogusu (250 mètres d'altitude) qui se trouve au centre de la péninsule.
- Le sentier Miura Reef, le long de la côte de la pointe sud de la péninsule.

Afin d'apprécier cet endroit tranquille et photogénique, vous pouvez rester une nuit dans les nombreux hébergements de la péninsule accueillant les visiteurs : complexes hôteliers, les minshuku ou les ryokan

La pointe sud de la péninsule de Miura

Le terminus de la ligne Keikyu est situé dans la petite ville de Misakiguchi. Si l’on n’a pas de voiture, on peut prendre le bus (trajets peu fréquents) ou louer des vélos pour explorer la pointe sud de Miura, endroit très tranquille et rural avec de beaux paysages côtiers et des petits ports de pêche. Ici, il est difficile de croire que Tokyo est  seulement à une heure de train, tant l’ambiance et les paysages sont aux antipodes de ceux de la capitale !

Le rocher Umanosedoumon, Jogashima, Miura

Le rocher Umanosedoumon, Jogashima, Miura

Jogashima

La petite île de Jogashima , à l'extrémité sud-ouest de Miura, offre de jolies vues sur la côte notamment depuis le parc Kanagawa Kenritsu Jogashima. Ne manquez pas d’aller voir  Umanose-Domon, une grotte marine née de l’érosion des roches sous l’effet des vagues, du vent et de la pluie. Jogashima est reliée à la péninsule par un pont que l’on peut traverser en voiture.

Toujours à l'extrémité sud-ouest,   le port de pêche de Misaki,  Misaki-Gyoko, est célèbre pour son marché aux poissons ( c'est  l’un des plus importants sites de débarquement de thon au Japon) qui a lieu chaque matin ainsi que pour ses restaurants de sushi et de  sashimi  de thon rouge, maguro.  

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs