Yokohama Chûkagai   横浜中華街

Date de publication :
Restaurant Manchinro du quartier chinois de Yokohama

Restaurant Manchinro du quartier chinois de Yokohama.

L'intérieur du centre de loisirs Yokohama Daisekai

L'intérieur du centre de loisirs Yokohama Daisekai.

L'une des dix portes du Chinatown de Yokohama

L'une des dix portes du Chinatown de Yokohama.

Temple Kantei-byo

Entrée du temple Kantei-byo au cœur du quartier chinois.

Le plus grand Chinatown d'Asie

Attraction phare de la ville de Yokohama, Yokohama Chûkagai - le Chinatown local - nous transporte au cœur des rues commerçantes de Pékin.

Après une longue période d’isolement de 1641 à 1853, le commerce international reprend doucement à travers le Japon.

L’ancien petit port de pêche de Yokohama compte parmi ces premiers lieux d’échanges rouverts aux étrangers. La présence de communautés étrangères dans la ville s'accroît alors rapidement. Les négociants chinois s’installent en masse à proximité du port jusqu’à la création en 1859 de ce qui constitue actuellement le plus grand Chinatown d’Asie, loin devant ses cousins de Kôbe et Nagasaki. 

Un goût de Chine

Aujourd’hui encore les descendants de ces anciens commerçants chinois peuplent les rues de Yokohama Chûkagai. Parvenu à l’une des dix portes délimitant le quartier, couleurs, odeurs et saveurs ne tardent pas à nous faire quitter l’Archipel.

Ici, plusieurs centaines de restaurants s’emploient à nous faire découvrir les spécialités culinaires chinoises. Parmi elles, les fameux nikuman (brioches vapeurs farcies à la viande), le canard laqué ou encore les savoureuses nouilles chinoises. Le Manchinro, véritable palace aux airs de Chine, vous fera découvrir les merveilles de la cuisine cantonaise.

Comme un condensé de tout ce que le quartier peut offrir aux visiteurs, le centre de loisirs Yokohama Daisekai regroupe sur huit étages, restaurants, boutiques souvenirs, musée, fish-pédicure...

Un quartier haut en couleur

Les dix portes pairo annoncent la couleur de l'ambiance environnante. Noires, blanches, rouges, bleues, dorées... Elles possèdent chacune un style particulier. Ces portes richement décorées sont disposées selon les principes du feng shui

Au cœur du quartier, on découvre presque aveuglé par une telle profusion de couleurs, le symbole de Yokohama Chûkagai. Le temple Kantei-byo. Dédié au dieu du commerce Kanwu, Kantei-byo est à la fois centre religieux et culturel du quartier. Depuis sa création en 1862, il a pu voir la communauté chinoise se développer rapidement autour de lui. 

Chaque année le temple s'anime à l'occasion du Nouvel an chinois. Il accueille notamment le festival des lanternes marquant la clôture des festivités du nouvel an. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs