Kyô Yuzen   京友禅

Date de publication :
mushi_kui_kaga_yuzen

Exemple de mushi kui (feuilles mordues par des insectes)

statue_miyazaki_yuzensai

Statue de Miyazaki Yuzensai à Kyoto

atelier_yuzen_tokyo

Participez à un atelier de yuzen

kimono_center_kanazawa

Kaga yuzen Kaikan à Kanazawa

kaga_gosai

Les cinq couleurs du Kaga yuzen

kaga_yuzen_jeunes_femmes2

Kimonos Kaga yuzen

kaga_yuzen_uzan_kimura

Kimono réalisé par le grand maître saga yuzen, Uzan Kimura (1891-1977)

L'art de la teinture

Le kyô yuzen, technique de teinture des tissus, mise au point au début du XVIIIe siècle à Kyoto, est reconnue et protégée au titre d'artisanat traditionnel par le gouvernement depuis 1976. Les artisans de l'art délicat du yuzen font preuve d'un savoir-faire exceptionnel ; animant tels des magiciens les précieuses soies blanches d'élégants et somptueux motifs colorés. 

De l'éventail au kimono

Le terme Yuzen désigne la technique traditionnelle de teinture des tissus de soie, destinés principalement à la confection de kimonos, mais également à d'autres pièces du wafuku, dressing traditionnel nippon, comme le yukata, l'uchikake, etc. Le yuzen permet d'orner les tissus de délicats et somptueux motifs colorés d'animaux, de plantes, de fleurs et de paysages. Cette technique a été mise au point au début du XVIIIe siècle par le peintre kyotoïte Miyazaki Yûzensai (1654-1736). Ce peintre de sensu utilisait alors une technique à base de pâte de riz élaborée par ses soins pour décorer ses éventails de plusieurs couleurs. Du sensu au kimono, il n'y avait qu'un tout petit pas qu'il franchit allègrement. En appliquant son procédé aux kimonos, Yûzensai connut un succès immédiat auprès des élites de la capitale impériale.

itome_nori_yuzen

Application de l'atome nori sur les contours des motifs

couleur_fond_yuzen

Application à la brosse de la couleur de fond

rincage_yuzen

Dernière étape : le rinçage

Une technique complexe

Le yuzen est un processus complexe comprenant le transfert des motifs décoratifs, l'encollage, la mise en couleur, la cuisson à la vapeur et le rinçage de la colle. Sa caractéristique principale repose sur le processus de l'itome-nori qui permet de détailler très finement les motifs et multiplier les couleurs. Il consiste en l'application d'une pâte à base de poudre de riz gluant cuit à la vapeur sur les contours du motif. Agissant comme une protection lors de la mise en couleur, l'amidon empêche les couleurs juxtaposées de se mélanger. Voyons l'ensemble du procédé de façon plus détaillée : une fois le motif préliminaire dessiné sur le tissu blanc, ses contours sont délimités par la technique de l'itome-nori. La couleur de fond est apliquée par brossage puis le tissu est rincé. Les autres couleurs sont peintes successivement. Enfin, le tissu est cuit à la vapeur et abondamment rincé pour le débarrasser de l'amidon. Pour terminer, des décorations à la feuilles d'or ou d'argent ainsi que des broderies sont apposées. L'ensemble de ces étapes fait intervenir de nombreux artisans qualifiés au point que le yuzen est officiellement reconnu et protégé au titre d'artisanat traditionnel par le gouvernement depuis 1976.

Au fil du temps, trois styles de yuzen sont apparus selon les régions, les cultures et les spécificités de la clientèle. 

  • Kyô yuzen (京友禅)

Le Kyô yuzen est la technique développée par Miyazaki Yûzensai, utilisée dans la région de Kyoto et Uji. Il s'agit du style le plus luxueux et le plus extravagant, usant abondamment des broderies, des feuilles d'or et d'argent pour répondre à la clientèle aristocratique de la cour. Sa fabrication nécessite plusieurs dizaines d'étapes tout comme l'intervention de plusieurs artisans. Les motifs sont réalisés grâce à une gradation des couleurs : les plus foncées sont au centre et les plus claires vers l'extérieur du motif. 

  • Kaga yuzen (加賀友禅)

Le Kaga yuzen a vu le jour dans la préfecture d'Ishikawa suite à la venue de Yûzensai à Kanazawa en 1712. Ce style a longtemps prospéré sous le patronage des seigneurs féodaux du district de Kaga. D'inspiration réaliste, ce yuzen fait appel à des motifs de plantes et de fleurs. La recherche de réalisme est poussée à l'extrême dans la technique du mushi kui dans laquelle pétales et feuilles apparaissent comme mordues par des insectes ! Le mushi kui exprime le caractère éphémère de la nature. Les motifs sont déclinés en cinq tons appelés kaga gosai : le bleu indigo, le rouge cramoisi, l'ocre jaune, le vert foncé et le violet. Le kaga yuzen se carctérise aussi par le bokashi, une gradation des couleurs de l'extérieur vers l'intérieur du motif. 

  • Tokyo yuzen ou Edo yuzen (東京友禅 ou 江戸友禅)

L'esthétique du Tokyo yuzen est résolument plus simple. Il dépeint la vie et la culture des marchands d'Edo dans ses motifs. Le peuple d'Edo souhaitait disposer d'élégants kimonos respectant les dernières tendances de la mode sans toutefois enfreindre les lois somptuaires en vigueur. À la différence des autres yuzen, un seul artisan intervient ici dans le processus de confection. 

kyo_yuzen_kimono

Motifs à la feuille d'or d'un kimono Kyo yuzen

tokyo-edo-yuzen-kimono

Kimono Tokyo yuzen

kaga_yuzen_jeunes_femmes

Kimonos réalisés par la technique du kaga yuzen

Adresses utiles

Dans ces trois régions, des boutiques proposent l'essayage de kimonos et yukatas réalisés selon ces différentes techniques. Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin, il est également possible d'expérimenter le yuzen sur des petites pièces (mouchoirs, sacs...).

  • Marumasu-Nishimuraya à Kyoto
457 Tsuboya-cho, Ogawa-dori, Oike-sagaru, Nakagyo-ku, 604-8276 Kyoto
Tel :  + 81 75 211 3273
Tester la teinture yuzen : à partir de 1 000 yen (environ 8€)

  • Kaga yuzen Kaikan à Kanazawa
8-8 Koshômachi, Kanazawa-shi, Ishikawa-ken 920-0932
Tel: + 81 76 224 5511
Port d'un kimono : à partir de 2 000 yen (environ 15€). Tester la teinture yuzen : à partir de 1 620 yen (environ 17€)

  • Tokyo Yuzen Kyōbi à Tokyo
4-6-17 Shimo-Ochiai, Shinjuku-ku 161-0033
Tel : + 81 33 954 3331
Tester la teinture yuzen (petits vêtements) : à partir de 6 000 yen (environ 45€)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs