Miyako Odori   都をどり

Date de publication :
Miyako odori

Une danseuse du Miyako odori

Geishas dansant pour le festival Miyako Odori.

Geishas dansant pour le festival Miyako Odori.

Une maiko en kimono bleu.

Une maiko en kimono bleu.

Maiko et geiko en goguette

Le Miyako Odori, l’un des festivals les plus courus de Kyoto, invite à rendre hommage à ces petites fleurs teintées de rose.

Chaque printemps, les geisha de Kyoto, apprenties et confirmées, présentent leurs danses des cerisiers lors du Miyako Odori. 

Spectacle des fleurs

La floraison des cerisiers est un événement important pour les Japonais, à la fois lancement de nombreuses festivités dont les célèbres hanami, contemplation des cerisiers, avec pique-nique au parc le plus souvent mais aussi réflexion sur le temps qui passe et l’impermanence de la vie. 

Renaissance, le jaillissement des fleurs sur les cerisiers, événement très suivi, programmé, jour après jour, est aussi une ode à la beauté de ce monde. Depuis le XIXe siècle les geiko (geisha confirmée) et les maiko (apprenties geisha) se réunissent pour danser, au son d’instruments traditionnels tels que le koto (longue cithare). La danse des cerisiers est réputée dans tout le Japon pour la délicatesse des interprètes et la grâce de leurs mouvements. Vous reprendrez bien une bouffée de poésie ?

Édition 2017

Cette année, le théâtre où se produisent traditionnellement les geisha, le Gion kôbu kaburenjo, est fermé pour cause de travaux. Ainsi, la performance de l'année est intitulée "Miyako Odori in Shunjûza" car elle se déroulera au théâtre des Arts de la ville de Kyoto "Shunjûza". Géré par l'Université des Arts et du Design de Kyoto, il se trouve à Kitashirakawa, dans l'arrondissement de Sakyo, à Kyoto.

Plus d'informations (en anglais) 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs