Tsumago   妻籠

Date de publication :
La rue principale de Tsumago (Alpes Japonaises), sans voiture ni fils électriques apparents.

La rue principale de Tsumago (Alpes Japonaises), sans voiture ni fils électriques apparents.

Tatamis et irori (cheminée creusée à même le sol) à l'intérieur de l'ancienne auberge de Tsumago (Alpes japonaises).

Tatamis et irori (cheminée creusée à même le sol) à l'intérieur de l'ancienne auberge de Tsumago (Alpes japonaises).

Le mont Ontake vu depuis un chemin de randonnée de la vallée de Kiso (Alpes japonaises).

Le mont Ontake vu depuis un chemin de randonnée de la vallée de Kiso (Alpes japonaises).

Village Old School

Ici, le temps s'est arrêté à l'ère Edo : Tsumago est l'un des plus jolis villages pour goûter aux charmes du Japon d'autrefois, avant de partir en randonnée.

C'est à partir des années 1950 que les habitants de Tsumago ont décidé de prendre les choses en main et de restaurer les bâtiments historiques de ce village autrefois très fréquenté. Comme sa voisine Magome, il était à l'époque Edo un relai d'importance sur la route Nakasendô, l'une des cinq voies alors empruntées par marchands et chevaliers pour faire le trajet Tokyo-Kyoto.

Le résultat est assez surprenant : à Tsumago, l'effet "machine à remonter le temps" fonctionne parfaitement, habile mélange d'un gros travail de rénovation et de règles strictes (voitures interdites dans la rue principale, fils électriques invisibles car enfouis sous terre).

Les deux auberges

Soumis à de fréquents déplacements entre Kyoto (capitale impériale) et Tokyo (capitale économique et politique), les grands seigneurs ou daimyô faisaient parfois halte à Tsumago, où l'on visite aujourd'hui l'auberge qui les accueillait (Tsumago-honjin, au milieu de la rue principale, reconstruite en 1960).

Face à elle, un autre établissement - Waki-honjin, bâtiment d'époque - était réservé à leur suite. C'est aujourd'hui un intéressant musée d'histoire, qui raconte les grandes heures de la route Nakasendô et les beautés de la vallée de Kiso.

Randonnées dans la vallée

Cette vallée, qui s'étend sur 70 km entre les environs de Nagoya et Naraï, borde le sud des Alpes japonaises et jouit d'une excellente réputation chez les marcheurs. La randonnée classique (3h) suit l'ancienne Nakasendô entre Tsumago et Magome. 

Mais on peut aussi choisir de passer plusieurs jours dans la région, à pieds entre Nakatsugawa et Nagiso, voire en s'enfonçant au nord dans les reliefs alpins, vers les monts Karaki et Kiso, le lac Ontake, et la ville de Naraï, autre célèbre ville-relai des environs.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs