Accueil > Tokushima

Visiter Tokushima
徳島

La danse Awa-Odori, symbole de la ville de Tokushima.

La danse Awa-Odori, symbole de la ville de Tokushima.

Vue sur Tokushima depuis le sommet du Mont Bizan.

Vue sur Tokushima depuis le sommet du Mont Bizan.

Des représentations de bunraku ont lieu tous les jours à la résidence Awa Jurobe Yashiki, ancienne demeure de samouraï reconvertie en théâtre et musée.

Des représentations de bunraku ont lieu tous les jours à la résidence Awa Jurobe Yashiki, ancienne demeure de samouraï reconvertie en théâtre et musée.

Le pont de Tokushima.

Le pont de Tokushima.

La danse et l'indigo

Ancien pôle marchand ouvert sur l'océan Pacifique, la verdoyante Tokushima a deux symboles : la danse Awa-odori et le mont Bizan.

La ville connaît sa plus forte affluence à la mi-août, durant la période de Obon, lors du festival de danse Awa-odori. Pour les visiteurs qui ne souhaitent pas attendre l'été, le Awa Odori Kaikan propose une plongée dans l'histoire de cette danse populaire locale, ainsi qu'une riche exposition des costumes et instruments utilisés pour les performances de rue. Des représentations quotidiennes d'Awa odori y sont organisées, sur scène ou exécutées par un robot. Derrière le bâtiment, un téléphérique emmène au sommet du Mont Bizan ceux qui ne souhaite pas faire l'ascension à pied, pour une promenade printanière sous ses quelque 1500 cerisiers en fleur.

De l'autre côté de la rivière Shinmachi-gawa, en haut de la colline qui surplombe la gare, les ruines du château de Tokushima (1586) offrent une vue panoramique sur toute la ville. Le jardin japonais qui les ceint abrite également un musée retraçant l'histoire médiévale de la ville.

Capitale de l'indigo

La teinture et le dessin à l'indigo sont parmi les activités typiques de Tokushima qui ont assuré son succès commercial par le passé. Moyennant 500 à 3000 yens selon la pièce et les motifs choisis, les artistes et les curieux pourront s'y essayer à la Maison de l'Indigo, une ancienne demeure de marchand qui initie aujourd'hui ses visiteurs aux techniques traditionnelles permettant d'orner mouchoirs, vêtements, éventails ou rideaux.

En matière d'activités traditionnelles, le Musée Tenguhisa, ancien atelier d'un célèbre créateur de poupées aujourd'hui restauré, propose quant à lui de découvrir l'art de la fabrication des marionnettes de bunraku, ou ningyô jôruri. Il est possible d'en voir des représentations tous les jours à la résidence Awa Jurobe Yashiki, ancienne demeure de samouraï reconvertie en théâtre et musée.

Étape de pèlerinage

Également très fréquentée par les pèlerins, Tokushima abrite cinq des 88 temples du pèlerinage de Shikoku : le Dainichi-ji, le Jôraku-ji, le Kokubun-ji, le Kannon-ji ainsi que le Ido-ji. Le départ de ce très célèbre chemin religieux débute au temple Ryôzen-ji, dans la ville de Naruto, au nord de Tokushima, célèbre également pour le tourbillon naturel qu'abrite son détroit.