Maglev, le futur train à sustentation magnétique   超電導リニア

Date de publication :
Ancien modèle de Maglev aujourd'hui exposé au musée ferroviaire de Nagoya

Ancien modèle de Maglev aujourd'hui exposé au musée ferroviaire de Nagoya

La piste d'essai du Maglev dans la préfecture de Yamanashi

La piste d'essai du Maglev dans la préfecture de Yamanashi

Le Maglev et son nez particulièrement aérodynamique

Le Maglev et son nez particulièrement aérodynamique

Le train Maglev devrait être mis en service en 2027.

Le train Maglev est déjà en service en Chine, à Shanghai.

Un shinkansen dans la Tokyo Station

Un train Shinkansen à la gare de Tokyo

Quand le train rattrape l'avion

Le SC Maglev, abréviation de SuperconductingMagneticLevitation, est un système novateur de déplacement à très haute vitesse en lévitation au-dessus des rails. Après des années d’essais, une ligne est en construction entre Tokyo et Nagoya qui permettra de voyager à 500 km/h !

Le Maglev est un système de monorail à sustentation électromagnétique : autrement dit, le train n'est pas en contact avec les rails, à la différence d'un train classique. Il lévite grâce à des aimants fixés aux véhicules et à des bobines supraconductrices installées dans les rails. C’est ce procédé novateur de la supraconduction qui permet au Maglev d’atteindre des vitesses très élevées. Le record est actuellement de 603 km/h.

L'historique

Dès l’époque de la Japan National Railway (JNR 1949 à 1987), des recherches sont lancées sur le système du train à sustentation magnétique, technologie alors nouvelle et très prometteuse. En 1962, des méthodes expérimentales commencent. Une première ligne d’essai est construite dans le département de Miyazaki, sur l'île de Kyushu, en 1977, et surtout une deuxième, longue de presque 50 km, en 1992, dans la préfecture de Yamanashi, près de Mont Fuji.

Des tests concluants

Creusée en grande partie dans la montagne, cette ligne à Yamanashi permettra d’effectuer de très nombreux essais, et un premier record du monde de vitesse est établi à 581 km/h en 2003. Jusqu'alors, le record pour un train classique était de "seulement" 574,8 km/h et était attribué au TGV français en 2007.
En 2015 le Maglev parcourt 4064 km dans la seule journée du 14 avril. Et le 21 avril, nouveau record du monde : 603 km/h, avec des passagers à bord ! Il est d'ailleurs toujours possible d'essayer le Maglev en test à Yamanashi.

Pour le futur

À terme, le Japon projette de mettre en service une ligne avec un train Maglev reliant Tokyo à Osaka. Il s'agira de la ligne Shinkansen Chûô. Les travaux sont en cours pour une ouverture prévue en 2027, avec dans un premier temps une liaison entre Shinagawa (Tokyo) et Nagoya, une ligne de 285 km, à 90% en tunnel. Ensuite, la ligne sera prolongée jusqu’à Osaka en 2037. Les 438 km de parcours total se feront à 505 km/h de moyenne ! Le train Maglev desservira les gares de Kofu, les Alpes sud japonaises, Nagoya, Nara et Osaka, son terminus. Soit Tokyo – Nagoya en 40 minutes, et Nagoya – Osaka en 1h07. 

Shinkansen vs Maglev

La mise en service d’une ligne Maglev apportera ainsi un gain de temps substantiel par rapport au Shinkansen classique, celui que nous connaissons aujourd’hui. Si le Shinkansen est déjà très efficace, il est limité sur la portion Tokaido par de nombreuses courbes, l'empêchant de dépasser les 285 km/h.

Lire aussi : Le Shinkansen Tokaido

Cette nouvelle ligne de train Maglev sera un peu comme un Tokaido Shinkansen bis. En cas de tremblement de terre ou autre catastrophe naturelle, les usagers pourraient alors utiliser le Maglev si la ligne Shinkansen est stoppée.
Un projet qui fait rêver, avec toutefois un bémol : le prix. Le système Maglev coûte cher, d'abord à construire, puis à opérer car le train à sustentation magnétique consomme beaucoup d'énergie.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Non et non

Le principe de lévitation magnétique du Maglev JAPONAIS utilise la supraconduction et sa consommation énergétique est quasi nulle. A 500 km/h, Maglev JAPONAIS consomme plus d'énergie par passager Wh/km qu(un TGV mais pendant un temps beaucoup plus court, pour le même trajet. Tout comme une lampe de 100 watts consomme moins d'énergie en 1/2 d'heure qu'une lampe de 60 watts en 1 heure. Ce qui coûte cher ce sont les 400 km à creuser en tunneliers.

consommatiion en enrgie du tgv plus cher que le train à lévitation magnétique

a en croire ce site qui explique la consommation du tgv et du tlm le tlm dépense 2 fois moins d'energie http://tpe-tlm-sfa-bam.e-monsite.com/pages/iii-impacts-et-comparaisons/b-l-aspect-eergetique.html

SUPER MAGLEV

LE FUTUR TGV CHINOIS EN SUSTENTATION A PLUS DE 3000 KM/H C’est en Chine que les chercheurs scientifiques vont créer un train à grande vitesse en sustentation qui se déplacera dans un tunnel à 3000 km/h environ. Ce train sera plus qu’un TGV classique, il portera comme nom le SUPER MAGLEV et pourra théoriquement relier Paris à Moscou en seulement 1 heure à la vitesse de 3000 km/h, ce qui sera 3 fois plus rapide qu’un avion classique. C’est ce qu’assure le Directeur de Projet : le Docteur Deng Zigang, éminent Chercheur à l’Université de Jiaotong , à Chengdu en Chine. Selon lui, ce projet qui paraissait chimérique, lunaire et utopique est désormais réalisable. Comment cela fonctionne t il ? Le projet du Super Maglev (Magnetic Levitation) circulerait dans un tunnel, non un tube où la pression ambiante de l’air serait 10 fois inférieure à la pression atmosphérique au niveau de la mer. La résistance de l’air au déplacement du Super Maglev serait considérablement réduite tout comme l’énergie consommée. Les trains Maglev - une technologie mise au point par la Central Japan Railway - existent déjà. Ils circulent sur des monorails qui utilisent également les forces magnétiques pour avancer sans toucher le rail qui les guident. Ils sont utilisés commercialement depuis des années en Chine, au Japon et en Corée du Sud. C’est sur ce type de train que l’actuel record de vitesse a été établi en 2003 au Japon, à 581 km/h. Le Transrapid de Shanghai, atteint lui aussi régulièrement 431 km/h. Un voyage dans une rame Super Maglev s’apparente à un véritable VOYAGE EN APESANTEUR. Suite dans une prochaine rubrique LE FUTUR TGV CHINOIS EN SUSTENTATION A PLUS DE 3000 KM/H. Le présent pavé de texte à caractère scientifique sera publié sur YouTube et Google, ainsi que dans mon journal facebook scientifique DAVID MOCCHETTI. LES PAVES DE TEXTE SCIENTIFIQUES ET NON SCIENTIFIQUES DU COMPTE FACEBOOK DAVID MOCCHETTI SONT PUBLIES POUR CHACUN D'ENTRE EUX SOUS 20 VIDEOS YOUTUBE AYANT ATTRAIT AU MEME SUJET QUE LES PAVES, SI TU VEUX AVOIR UNE VUE D’ENSEMBLE DE MES PUBLICATIONS SUR GOOGLE, UTILISES GOOGLE CHROME OU INTERNET EXPLORER COMME NAVIGATEUR INTERNET ET TAPES (ALAINMOCCHETTI@SFR.FR) DANS LE MOTEUR DE RECHERCHE DE GOOGLE ET TU ACCEDERAS A MES 1500 PUBLICATIONS. REFAIS LA MEME CHOSE EN TAPANT (ZETTAFLOPIQUE) ET TU ACCEDERAS A MES 180 PUBLICATIONS SUR LE SUPERCALCULATEUR ZETTAFLOPIQUE QUI SERA EDIFIE EN 2050. Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique et en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz alainmocchetti@sfr.fr alainmocchetti@gmail.com @AlainMocchetti